Se souvenir de moi
  • Connexion :
bombingart.com
  • Membres en ligne

  • aucun membre en ligne
  • Site Infos

  • 10086 membres inscrits
  • 15950 rubriques créées
  • 115701 images envoyées
  • 82236 messages postés
  • 252852 points distribués
  • 2254 klashs créés

BombingArt

  • Les dernières news
  • Le 4e mur



  • « Le 4e Mur » revient à partir du 1er octobre. Sept artistes d’art urbain et de renommée internationale, vont donner vie et couleurs à quelques murs de la ville.

    C’est une galerie à ciel ouvert. Depuis quatre ans, la ville de Niort prête ses murs à la plus durable des expositions. « Le 4e Mur est un festival qui s’amplifie dans le temps, gagne un peu plus en visibilité chaque année et enrichit le patrimoine de la ville. Les premiers murs sont toujours visibles, à part certains, victimes de travaux ou effacés pour différentes raisons », explique Eric Surmont, directeur artistique du festival.
    D’où l’importance de bien choisir le support, car ces artistes-là sont exigeants sur sa texture, son exposition et sa situation dans la ville. « Pour eux, le mur est très important. Plus il est vieux, mieux c’est. Il faut qu’il ait du vécu, une histoire. Les murs neufs, bien crépis ne les intéressent pas ».


    Quatre nouveaux murs peints
    Définitivement placée sous le signe du chiffre quatre, la quatrième édition du festival « Le 4e Mur », va embellir quatre murs, dont deux à quatre mains (vous suivez ?)

    Ericailcane (Italie), auteur l’an dernier du mur des canards de la rue de Bessac, revient associé à Bastardilla (Colombie). Anonyme et engagée, cette dernière peint des portraits de femmes et des exclus de la société colombienne sur les murs du monde entier.
    Ils réaliseront une fresque dans l’enceinte des usines Boinot, du 1er au 3 octobre.

    Amandine Urruty et Nicolas Barrome (France) ont l’habitude de travailler ensemble. Eric Surmont compte sur eux pour « donner une nouvelle identité visuelle qui n’a rien à voir avec tout ce qu’on a présenté jusqu’à maintenant ».
    Ils œuvreront du 7 au 12 octobre à l'Espace Michelet où se trouve Le Camji, rue de l'Ancien-Musée.

    Daniel Muñoz (Espagne) est un artiste rare qui ne fait plus qu’une expo personnelle par an. En 2013, il a choisi Niort. Son style : l’illustration et le dessin.
    On le retrouvera du 1er au 3 octobre sur le mur du n° 21 de la rue de l'Ancien-Musée, derrière l'hôtel de ville.

    Le travail de Jean Moderne alias RCF1 (France) porte l’empreinte du graffiti dur, celui des tags et des trains peints dans l’urgence. Le geste est spontané, l’attitude rock & roll.
    A voir au travail les 12 et 13 octobre au 51 rue de Bessac.

    N"hésitez pas à vous déplacer sur les sites pour voir les artistes à l’œuvre...


    Localisation des murs et info sur le site de la ville



    (Source: http://www.graffitiartmagazine.com/index.php?post/Le-4e-Mur-%C3%A0-Niort)
  • posté par ATA
  • > Postez vos commentaires sur le news

Tous droits réservés - © BombingArt 2001/2017

BombingArt.com | BombingArt.asso.fr | BombingWear.com