Se souvenir de moi
  • Connexion :
bombingart.com
  • Membres en ligne

  • aucun membre en ligne
  • Site Infos

  • 10097 membres inscrits
  • 15955 rubriques créées
  • 115746 images envoyées
  • 82239 messages postés
  • 252852 points distribués
  • 2255 klashs créés

BombingArt

  • Les dernières news
  • TILT magic & destroy

  • + grand

    Pour ce premier solo-show à la galerie Wallworks, Tilt détourne des objets habituellement laissés-pour-compte auxquels il donne une seconde vie. Les maculant de tags ou de Bubble Letters – ces lettres aux formes arrondies qui envahissent ses toiles depuis toujours – il nous incite à les considérer autrement comme par enchantement.

    TILT | MAGIC & DESTROY
    Du 5 avril au 27 juillet 2013
    Vernissage le jeudi 4 avril 19h-22h

    A la Galerie Wallworks
    4 rue Martel 75010 Paris
    Métro Bonne Nouvelle
    ouverte du lundi au samedi de 14h à 19h


    Par sa maîtrise du graffiti, Tilt donne une dimension esthétique à des objets voués à la destruction
    ou à l’abandon, tout comme il détourne le caractère vandale d’une pratique condamnable comme
    l’est le tag.

    La saturation de flops et de tags qu’il appose sur des toiles, des valises ou du mobilier ferroviaire – deux portes et une banquette de train – modifie tant ces objets que leur statut. Une Fiat 500 subit le même sort, coupée en deux, suspendue et plaquée au mur comme un trophée.

    Dans un même esprit, il se sert des lettres et de la couleur pour rendre inoffensifs des outils de destruction comme des grenades ou des pinces-monseigneur – indispensables à tout graffeur sur le terrain pour franchir les grillages – donnant l’illusion que tous ces objets sont parfaitement désirables. Il s’attaque également à la violence des images en recouvrant un vieux téléviseur de tags ou en représentant une mire, cet élément disparu de nos écrans, signe d’une époque où il était permis de faire autre chose que de s’endormir devant la télé et son flot ininterrompu.


    Né en 1973 à Toulouse, Tilt est aujourd’hui une figure internationale du street art et se revendique avant tout comme graffiti artist . « La lettre, la lettre, la lettre ! C’est mon obsession » déclare-t-il, en soulignant qu’il pratique le graffiti depuis près de 25 ans, des squats de Toulouse aux trains du Bronx à New York, en passant par les grandes villes du monde entier.

    Tilt commence à tagger à Toulouse en 1988 avec son groupe SSN88 (Skate Speed Nation) qu’il forme avec Der et Tober. Ils passent ensemble du skate au graffiti en cotoyant les “anciens”, intervenant nuit et jour dans des lieux autorisés ou non. Tilt continue à peindre dans des squats et surtout sur les trains qui l’amènent à voyager. En 1994, il part seul à New York et rencontre deux précurseurs du graffiti – Cope2 et Ink76 – avec qui il fait ses armes dans le Bronx. Il entretient depuis une relation étroite avec eux, conservant ainsi un solide lien avec la scène du graffiti new-yorkais. Il enchaîne ensuite les commandes et expose en galeries dès la fin des années 1990.

    En 2007, Tilt passe près de deux ans à New York pour s’y ressourcer. Il développe ensuite avec Mist un projet pour la galerie Speerstra en Suisse, avant de multiplier les expositions en Europe et aux Etats-Unis. Il débute sa collaboration avec la galerie Wallworks en 2011 pour laquelle il présente, trois ans après “My Love Letters” à la galerie Celal, ce nouveau solo-show “Magic & Destroy” qui fera l’objet d’un ouvrage monographique (à paraître fin mai).



    (Source: http://www.galerie-wallworks.com)
  • posté par ATA
  • > Postez vos commentaires sur le news

Tous droits réservés - © BombingArt 2001/2017

BombingArt.com | BombingArt.asso.fr | BombingWear.com